Mont Pelvoux-Pointe Puiseux (3946m)

par le couloir Coolidge

Altitude décollage:

3930m

Orientation décollage:

E et S, facile; N, assez difficile

Dénivelé vol:

2400m

Dénivelé randonnée:

2400m

Horaire randonnée:

4h00 + 4h00

Situé au coeur du massif des Ecrins, le Mont Pelvoux est un magnifique objectif pour une descente en parapente. La voie normale qui emprunte le couloir Coolidge ne présente pas de difficulté particulière mais necessite de savoir cramponner dans des pentes à 35-40° en neige dure. L’arrivée à presque 4000m à la pointe Puiseux réserve un panorama exceptionnel sur tout le massif  mais aussi le mont Viso, isolé au Sud.

La course commence la veille avec la montée en refuge sur un sentier qui remonte une grande partie du vallon de Celse Nière. Si le dénivelé est modéré, la distance est en revanche importante. La première partie, bien que se déroulant à l’abri de beaux mélèzes, peut vite mettre le corps à rude épreuve. Prendre son temps sur cette belle montée et prévoir de l’eau en conséquence.

Une bonne nuit dans le refuge du Pelvoux permet d’aborder la deuxième journée sereinement. Le départ à la frontale dans les premiers ressauts rocheux (très faciles) met tout de suite dans l’ambiance. On veillera à partir suffisamment tôt pour profiter du levé du soleil en abordant les premières pentes du couloir Coolidge et admirer les magnifiques couleurs du sud.

Attention, cette course se déroule dans le Parc National des Ecrins, le vol libre est donc soumis à réglementation. Vous pouvez la consulter ici.

Randonnée :

Accès:

Depuis Briançon (Hautes-Alpes) prendre la N94 en direction de L’Argentière-la-Bessée. Quitter la N94 au niveau de St-Jacques Prelles pour emprunter la D4 en direction de “Les Vigneaux”. Après Les Vigneaux continuer sur la D994E en direction de Vallouise puis continuer en direction d’Ailefroide (D994T). Dans Ailefroide, prendre la petit route à gauche après la chapelle. On contourne le camping par l’ouest. Parking 100m avant la fin de la route à côté du camping. Attention, le parking n’est pas très grand, il peut être judicieux de se garer dans le village et commencer la randonnée de là.

 

Orientation marche: S

Difficulté marche: 1/4, alpinisme PD

Période favorable: juin à octobre

Cartographie: IGN Top25 3436 ET

Itinéraire:

Montée en refuge:

Depuis le camping, emprunter le sentier qui part Sud-Ouest dans le vallon de Celse Niere. Le sentier suit la rive gauche du torrent de Celse Nière qu’il surplombe toute la première partie de la randonnée. A 2000m le sentier se sépare en deux. La branche de gauche continue vers l’ouest en direction du refuge de Sélé. La branche de droite, que l’on emprunte, part vers l’est et grimpe rapidement vers le refuge du Pelvoux. A partir de la bifurcation la montée devient très efficace.

Voie normale par le couloir Coolidge:

Partir derrière le refuge plein Nord en franchissant des petites barres rocheuses faciles. Continuer sur la raide moraine qui suit, rive gauche du torrent du Clot de l’Homme. On traverse ensuite le ravin issu  du glacier du Clot de l’Homme (ne pas s’attarder, risque de chutes de glace) en direction de la Bosse de Sialouze que l’on rejoint par des pentes débonnaires. De la Bosse de Sialouze on rejoint le glacier de Sialouze en passant au pied des Rochers Rouges. On accède alors au pied du couloir Coolidge. Peu raide à la base du couloir, la pente s’accentue au fur et à mesure que l’on monte (35-40° max). Le couloir est orienté Ouest et assez encaissé, il reste donc en neige dure assez longtemps dans la journée. A la sortie du couloir (3800m) on débouche sur le glacier du Pelvoux. On prend alors plein Nord-Ouest en direction de la Pointe Puiseux, que l’on rejoint par une faible pente.

Vol :

Site de décollage:

Il est possible de décoller selon différentes orientations en fonction du vent météo rencontré.

Les décollages Sud et Est ne sont pas difficiles. La pente n’est pas très prononcée il est donc nécessaire de bien courir en l’absence de vent. Compte tenu de la configuration du glacier, pente orientée au Nord, le plan de vol classique consiste à contourner les 3 Dents du Pelvoux et survoler le glacier des Violettes pour revenir ensuite au dessus du Névé Pélissier.

Il est possible de décoller en orientation Nord en haut du couloir situé entre la Pointe Puiseux et la Pointe Durand. La pente est bien plus raide et souvent glacée, ce qui rend ce décollage plus difficile qu’en Sud/Est. Le plan de vol consiste alors à contourner le triangle de la Momie en passant au mieux au dessus de l’arête de la Momie avant la brèche éponyme. On passe ensuite au dessus de l’arête des Violettes et l’on retrouve le plan de vol classique au dessus du glacier des Violettes.

Remarque: en cas de vent trop fort au sommet il est possible de décoller depuis la Bosse de Sialouze (3229m) en SE ou SO. On survole alors tout le vallon de Celse Nière, remonté la veille.

Site d’atterrissage:

La zone d’atterrissage qui jouxte le camping d’Ailefroide est vaste et ne présente pas de difficulté particulière. En période estivale elle peut être plus restreinte en fonction de l’affluence au camping. Faire attention à la rigole qui coupe le terrain en deux à son extrémité Sud, pas toujours bien visible.

Remarque: attention, la brise peut être forte l’après midi. Le terrain est situé à la séparation entre le vallon de Celse Nière et la vallée qui monte au près de Mme Carles, il y a donc un effet venturi en aval d’Ailefroide qui rend l’aérologie turbulente si l’on va trop loin au delà du terrain de camping.

Plus d’info :

Une vidéo d’Aldebaran (Mr Desert) pour découvrir le site en images: “Ascension Pelvoux et Décollage Bosse de Sialouze”